reconversion professionnelle

Y’a-t-il un âge idéal pour changer de métier ? Il serait difficile de répondre à cette question. Découvrons donc pourquoi l’âge est un paramètre sensible et ce qui fait la différence entre juniors et seniors quand on parle reconversion professionnelle.

Différents motifs pour différents âges

L’envie de changer de métier peut surgir à 20 ans, 30 ans, 50 ans ou plus. Elle peut surgir après seulement une année de travail dans un certain poste, comme elle peut surgir après une décade d’expertise dans un domaine. Et à tout âge, elle a ses raisons et ses motifs. Des motifs qui diffèrent d’une personne à l’autre, mais qu’on peut tout de même généraliser un peu selon l’âge.

En effet, la plupart des jeunes de moins de 35 ans pensent à changer de métier parce que celui-ci n’était pas ce qu’ils voulaient pour commencer. Dans beaucoup de cas, les jeunes sont sous pression sociale et financière, et sont donc contraints d’accepter des professions qu’ils n’aiment pas vraiment ou qui ne s’accordent même pas à leur formation.

La reconversion professionnelle vise donc à enfin commencer leur projet professionnel désiré. Pour les seniors de plus de 40 ans ou 50 ans, on change de métier pour jouir de sa passion, trouver du sens à sa vie, avoir plus de temps libre, etc. Après avoir créé une assise financière et un patrimoine, c’est le temps de se tourner vers leurs besoins personnels. 

Les contraintes liées à l’âge pour une reconversion

Comme chaque âge a ses motifs et ses raisons, il possède aussi ses avantages et ses inconvénients, ou plutôt contraintes, pour la reconversion professionnelle. Les jeunes ont plus de chances d’obtenir un emploi dans certains domaines, surtout les métiers de l’avenir. Ils sont dans la plupart détachés des obligations familiales et peuvent supporter les conditions parfois difficiles liées à la reconversion professionnelle.

Mais le plus grand inconvénient pour les jeunes actifs est qu’ils ne sont pas assez clairs en ce qui concerne leurs objectifs et comment ils envisagent leur futur. Le manque d’expérience professionnelle peut également être une contrainte quand vous cherchez un financement pour votre formation. Les seniors quant à eux ont plus d’expérience, professionnelle et personnelle, et connaissent pour la plupart ce qu’ils veulent comme nouveau métier.

L’expérience professionnelle peut être un bonus dans certains domaines et leur donner accès à des postes avec grande rémunération. Que vous soyez junior ou senior, un coach reconversion professionnelle pourra vous aider à trouver ce que vous voulez faire exactement et à bien planifier votre reconversion. Celle-ci peut prendre des années, nécessitant formation, financement, déplacement et le bon esprit.

Le bon moment est quand vous êtes sûr

Au final, on ne peut pas dire qu’un âge est plus propice que l’autre pour la reconversion professionnelle. Le bon moment est quand vous êtes certain de votre décision et que vos motifs et objectifs sont clairement définis. Quel que soit votre âge, vous trouverez un métier qui vous intéresse et qui recrute, une solution de financement et des opportunités.

À condition que vous réfléchissiez bien à ce que vous voulez faire et que vous planifiez intelligemment votre reconversion. Prenez tout le temps nécessaire pour vous informer, demandez l’aide d’un coach spécialisé en reconversion professionnelle et ne vous précipitez jamais. Quand vous avez une idée claire de ce que vous voulez et pouvez faire, c’est le bon moment de commencer votre projet de reconversion professionnelle.

La reconversion professionnelle s’associe fortement à un besoin personnel, bien qu’elle se manifeste sur le plan professionnel. Et ce besoin compte, même quand il n’est pas important aux yeux des autres.