Il n’est jamais trop tard pour obtenir la maison de ses rêves. Même à un âge avancé, vous avez encore l’opportunité de bénéficier d’un prêt immobilier. Bien qu’avant ce détail ait rendu les banques assez perplexes surtout au sujet de l’âge mais aussi au sujet des activités financières, les banques sont de nos jours plus aptes à laisser ces personnes âgées profiter d’un prêt pour réaliser un projet immobilier.

Qu’est-ce qu’un prêt immobilier ?

Lorsqu’on parle de s’approprier un prêt immobilier en main propre, on parle la plupart du temps de beaucoup d’argent. Ce genre de montant n’est pourtant pas à la portée de tout le monde et très peu de gens payent en « cash » de leurs propres poches. Voilà la raison pour laquelle le prêt immobilier existe, donc par définition, un prêt immobilier est un montant d’argent que l’on prête sous notre nom à la banque. Comme le dit leurs noms les crédits immobiliers sont surtout permis à des buts de travaux pour l’habitation. Ces prêts sont valables pour des matériaux de construction ou alors valable pour une maison déjà prête. Malgré tout certaines règles sont à respecter dans ce domaine et il est nécessaire de mettre en hypothèque un de vos biens de la même valeur que le prêt.

Prendre un crédit immobilier à 65 ans

Si on peut dire que jeune on possède déjà du mal à prendre un prêt immobilier, vous vous dites surement qu’il est impossible que la banque accorde un prêt à une personne d’âge mûr. Pourtant laissez nous vous dire que vous vous trompiez, la banque est favorable à ce genre de prêt. Pour cela, nous allons vous dire comment faire un prêt immobilier après 65 ans. La technique est simple, comme tout autre consommateur, la banque fait abstraction de l’âge et se concentre sur votre revenu. Pour avoir votre prêt, il vous suffit de soit avoir une hypothèque valable et valorisante, soit avoir un fond capable de rembourser mensuellement la banque et vous inscrire.

Pourquoi le prêt immobilier senior peut poser problème ?

Lorsqu’un établissement bancaire prête de l’argent, il pense avant tout à votre capacité de remboursement. En tant que retraité ou futur retraité, la banque considère que vos revenus ont atteint leur plafond ou qu’ils vont être amenés à baisser dans les prochaines années. Cette incertitude sur votre niveau de rémunération est ainsi susceptible d’inquiéter les banques.

Par ailleurs, l’âge des seniors implique une hausse du taux de l’assurance emprunteur en raison d’éventuels problèmes de santé. Ajouté au frais de dossier et aux divers honoraires, ce taux d’assurance plus élevé que la normale peut alors faire dépasser le coût total du crédit au-delà du taux d’usure, seuil au-delà duquel les banques n’ont plus le droit de prêter.

Ce taux d’usure, calculé en fonction des taux de crédit moyen des trois derniers mois et initialement conçu pour protéger les emprunteurs, empêche alors les seniors de contracter un prêt auprès des banques. Dans le contexte actuel de taux très bas, il s’agit d’un frein important pour les prêts immobiliers pour les plus de 65 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *