dégât des eaux

Vous vous trouvez face à un dégât des eaux et vous ne savez pas quoi faire ? Votre logement est humide, les mauvaises odeurs se propagent partout et vos meubles sont abimés… vous avez surement  dans votre maison.

Quoi qu’il en soit, il faut garder la tête froide est réagir aussitôt face à cet incident. Sur le plan pratique, vous devrez informer votre assureur du dégât des eaux dans les meilleurs délais qui vous envoie des experts afin de déterminer l’origine du sinistre et d’établir les responsabilités. Poursuivez votre lecture pour découvrir les différentes étapes à suivre, dans le cas d’un dégât des eaux !

Prévenez vos voisins, pour trouver la fuite et identifier les responsabilités

Si vous constatez un dégât des eaux, que vous soyez sur place ou non, vous devrez prévenir vos voisins du sinistre le plus tôt possible et faire appel ensuite à un plombier pour établir une recherche de fuite d’eau Paris 4. Cela est important pour localiser l’origine des infiltrations et pour pouvoir identifier à qui appartient la responsabilité du sinistre.

Si la fuite provient de votre logement, vous êtes alors le responsable du sinistre. Si l’origine du dégât est localisée dans la maison de votre voisin, ce dernier  est donc le fautif. Toutefois, si vous résidez     en copropriété et que vous soupçonnez que c’est elle la partie responsable,  contactez directement le syndic.

Si le dégât des eaux lié à un joint défectueux, les réparations seront à la charge du locataire. Si la fuite est due à un défaut d’étanchéité dans la salle de bain, c’est le propriétaire qui doit acquitter les   frais des réparations. Si la fuite est détectée dans une colonne d’eau montante, les travaux sont pris en charge par la copropriété.

Vérifiez votre contrat d’assurance et remplissez un constat « dégât des eaux »

Si vous êtes souscrit à une assurance habitation multirisques, tentez de vérifier les clauses de votre contrat pour identifier si la garantie « dégât des eaux » est incluse ou non. Cela est important pour savoir si les frais de recherche des fuites seront pris en charge par votre assureur.

Ensuite, vous devrez remplir un constat amiable « Dégât des Eaux » que vous pouvez l’obtenir auprès de votre assurance. N’oubliez pas de bien noter dans le formulaire, les causes du sinistre, la nature des dommages ainsi que d’identifier les différentes parties concernées et de leur assurance (leur nom, leurs adresses, leurs numéros de contrats, etc.). Après avoir rempli le constat, vous devrez l’envoyer à votre assureur dans un délai de cinq jours à partir du jour du sinistre.

Déclarez le sinistre auprès de votre assureur

Après avoir envoyé le constat amiable à votre assureur, tentez de rassembler tous les justificatifs (factures, reçus, devis, etc.) qui prouvent la valeur des biens endommagés par le sinistre. Une fois votre constat est transmis, votre assureur peut vous envoyer un expert afin d’évaluer les dégâts sur place et de fixer les responsabilités.

Une fois la visite est terminée, il vous adressera une lettre d’acceptation qui contiendra le montant de l’indemnisation qui vous est accordée. Sachez que la garantie dégât des eaux, ne couvre que les dommages causés par le sinistre. Votre assureur ne prend pas en charge alors la réparation des équipements responsable du sinistre. C’est à vous de payer l’intervention d’ urgence plombier paris 6 !

Etablissez un devis des travaux de réparation

Si vous comptez faire une remise en état de la pièce endommagée par le sinistre, établissez un devis des travaux remboursables et transmettez-le à votre assureur afin qu’il calcule au plut juste le montant à rembourser. Par ailleurs, il peut vous demander les justificatifs de réalisation des travaux.

Les travaux à effectuer après un dégât des eaux se font sur deux étapes : la première étape après la constatation du sinistre afin de limiter les dommages et d’éviter qu’il ne se reproduise. Ces travaux sont à votre charge. La deuxième étape est à réaliser après le passage de l’expert. Elle consiste à effectuer une remise en état de la pièce endommagée. Votre assureur peut vous proposer une entreprise spécialisée en cette matière. Dans ce cas, vous n’avez rien à payer car les frais sont à la charge de votre assurance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *