anti-moustique maison

Les moustiques sont des insectes sources de nuisance et qui nous infligent des piqûres. Ces piqûres génèrent des démangeaisons et des boutons. Pour lutter contre ces bestioles, beaucoup de gens dépensent leur argent en achetant des produits chimiques comme des bombes insecticides vendues dans des commerces et des grandes surfaces.

Ces produits sont coûteux, et ont des répercussions sur notre santé, en plus son efficacité n’est qu’à court terme.  Découvrez dans cet article comment réaliser un anti moustique économique et naturel pour votre santé. C’est parti !

Un Anti moustique naturel pour intérieur et extérieur

Une solution pour lutter contre ces petites bêtes, c’est de recourir à l’utilisation des moustiquaires, le seul souci c’est qu’on ne peut pas rester sous une moustiquaire tout le temps. C’est pourquoi on va vous proposer une solution plus pratique, efficace et à la fois économique contre ce problème. Faire une recette d’un spray anti-moustique à base d’huiles naturelles bio à faire soi-même. Peu de personnes le savent, mais si vous suivez l’actualité du web, vous constaterez que les huiles essentielles ont le vent en poupe et ce, dans de nombreux domaines liés à la santé.

Fabriquer spray anti-moustique naturel : ingrédients

Il est indispensable que vous ayez les ingrédients suivants pour la fabrication du spray 100 % naturel et bio. Pour ça, il est important de vous rapprocher de votre aromathérapeute ou thérapeute avant de vous procurer des huiles essentielles.

25 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus citronné

25 gouttes d’huile essentielle de Lemongrass

25 gouttes d’huile essentielle de Citronnelle de Java

25 gouttes d’huile essentielle de Géranium Rosat

25 gouttes d’huile essentielle de Lavandin

1 flacon spray vide et propre de 200 ml

Une solution dispersante pour huiles essentielles de type Solubol

Comment s’y prendre ?

Dans un récipient de 200 ml, il faut mettre 2 cuillères à café de solution dispersante pour huiles essentielles, elle doit être de type Solubol pour qu’on puisse remuer les huiles essentielles dans l’eau. Ensuite, il faut incorporer les 5 huiles essentielles citées en haut et en prendre 25 gouttes de chacun, c’est-à-dire l’eucalyptus, le Lemongrass, la Citronnelle de Java, le Géranium rosat, et enfin le Lavandin. Une fois tout cela terminé, il vous suffit de remplir le reste de votre flacon avec de l’eau. Avant chaque utilisation, il est nécessaire de bien mélanger le spray.

anti-moustique

Une solution pas cher et efficace !

Il est très économique, car chaque fiole contient 10 ml d’huile essentielle, qui est équivalente à 200 gouttes. Chaque flacon de 10 ml vous permet donc de faire 8 flacons de sprays de 100 ml. Chaque spray dure en moyenne une année s’il est destiné pour quatre personnes.

Pourquoi choisir ces huiles essentielles ?

Ces huiles essentielles ont été sélectionnées parmi tant d’autres, car elles apportent beaucoup de bienfaits, c’est ce qu’on va découvrir maintenant.

L’huile essentielle de citronnelle de Java

Grâce à son odeur un peu piquante et acidulée, cette huile essentielle a le pouvoir de repousser les insectes, elle est d’ailleurs utilisée depuis des années comme anti-piqûres des moustiques. Elle a aussi le pouvoir de soulager les piqûres des moustiques.

L’huile essentielle de Géranium rosat

L’huile essentielle de géranium rosat est traditionnellement utilisée en cas de petit saignement. Elle est aussi très reconnue comme étant une huile cicatrisante.

C’est un produit anti-infectieux  grâce à l’existence des monoterpénols, elle possède un spectre antibactérien important, en particulier contre les infections cutanées, c’est vraiment un excellent répulsif naturel.

L’huile essentielle d’Eucalyptus citronné

L’huile essentielle d’Eucalyptus citronné est très utilisée pour soulager les douleurs et les inflammations, elle fait partie des anti-moustiques naturel et efficace .

Bon à savoir :

Si vous opter pour l’usage de cette solution naturelle, il faut prendre note à certaines mises en garde. En effet, certaines huiles essentielles sont vraiment indésirables chez les enfants de moins de 7 ans, et les femmes enceintes ou allaitantes ou chez les personnes sous traitement médical. Il est important de toujours demander conseil et de vous informer auprès de votre médecin, ou d’un professionnel de la santé naturelle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *