Depuis un certain temps, le gouvernement français ne cesse de chercher la meilleure solution afin d’augmenter la masse salariale des ménages. Le but est de pouvoir améliorer les conditions de vie des Français et donc leur pouvoir d’achat. On peut dire que les Gilets jaunes ont réussi à se faire entendre. D’après les études menées par certains analystes, une hausse de pouvoir d’achat des Français est en perspective, soit une progression de 2% environ. Il est plus qu’évident que tout le monde ne peut pas se contenter d’une telle hausse. Certains pourront percevoir plus et d’autres moins. Cependant, il est clair que la prévision est estimée à plus de 850 euros mensuel. Plus de la moitié de ce chiffre seront en partie subventionner par les décisions et les mesures prises par l’Etat français.

Une augmentation du salaire réel en vue

D’après la prévision de l’OFCE ou Observatoire français des conjonctures économiques, la situation économique de l’Hexagone aura un impact positif dans l’amélioration de la vie quotidienne des français. Deux principaux agrégats sont en position de maintenir le dynamisme économique. L’inflation est maîtrisée. Entre autres, la consommation est constante. En effet, cela permet aux ménages d’épargner. Selon toujours les estimations, une augmentation de 1,5% des salaires réels est inéluctable.

Par ailleurs, la restructuration des prêts et le rachat de crédit offre aux plus vulnérables une opportunité d’alléger leur surendettement. Il s’agit ici d’un regroupement de crédits. Parmi ces banques on peut noter sygma banque. Pratiquement, les prêts contractés par l’emprunteur sont réunis dans une institution financière. Puis, cette dernière fait en sorte que le remboursement soit moins contraignant. Le recours à cette méthode consiste à maîtriser son budget afin d’être plus libre dans leurs décisions financières. Cela pourrait favoriser le pouvoir d’achat de ces derniers. A cet effet, la banque ou autres institutions pourront

Les faits concrets vécus par les ménages

Par rapport aux mesures prises par le gouvernement français et le Président de la République, Emmanuel Macron, les ménages ont toujours une difficulté à remonter la pente. Les différents emprunts ne simplifient pas la tâche dans leur dépense mensuelle. Ces derniers pèsent sur l’indépendance financière de tout un chacun. Ce qui impacte souvent sur l’économie. Plusieurs paramètres sont également remis en cause comme le loyer, les assurances ou autres. Après comptabilisation des dépenses courantes, les ménages se plaignent de ne plus pouvoir faire la moindre épargne.

Jusqu’à aujourd’hui, plus de 65% des français se voient être en difficulté. Leur capacité d’achat s’amoindrit de plus en plus depuis 2018. Entre autres, plus de la moitié des ménages ont évoqué que leur situation actuelle n’a pas encore progressé d’un cran. Cependant, la banque de France avec l’intermédiaire du gouverneur François Villeroy de Galhau est très confiante par rapport à la situation économique. L’inflation ne présente plus une menace pour économie française grâce au monnaie européen unique, dont l’euro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *