Un arbre n’a aucunement besoin de l’élagage pour bien croître. Cependant, certaines situations exigent cette pratique. Cette opération permet également de contrôler la façon dont les arbres se développent. En effet, dans un espace urbain, l’élagage est utile pour éviter que les branches d’un arbre soient trop envahissantes. Certaines techniques permettent même de stimuler la fructification d’un arbre pour avoir un meilleur rendement de récolte. Toutefois, il faut savoir qu’élaguer un arbre peut affecter son intégrité quand c’est mal fait.

Les périodes de taille pour chaque type d’arbres

En général, l’élagage peut s’effectuer en toute saison, mais les techniques diffèrent selon qu’on le pratique durant le printemps ou en hiver. Tailler les arbres en hiver est beaucoup plus pratique, car à cette période les arbres sont en phase de repos végétatif. Cela évitera ainsi de devoir faire beaucoup de nettoyage à la fin de l’élagage. Pour les saisons printanières, la taille des arbres se fera plus pour un souci de mise en forme. Cependant, il faut tout d’abord connaître l’arbre à élaguer pour ne pas affecter sa santé. Pour éviter des erreurs dans l’identification et la façon dont il faut élaguer un arbre, il est toujours préférable de faire appel à un professionnel tel que l’artisan élagueur au sein de l’entreprise d’élagage d’arbre qui se trouve dans le 11. Il ne faut pas non plus oublier que ces opérations se font en hauteur et présentent donc de réels dangers.

Chaque type d’élagage doit se faire dans des moments précis et dépendra de chaque type d’arbre. Mais le plus important est d’éviter une coupe lors des périodes de forte chaleur et de grand froid. Pour les arbustes à fleurs, la taille se fera après la floraison de ces dernières. La taille végétative de ceux à floraison estivale se fera par contre à la fin de l’hiver. La taille de formation des feuillus s’effectuera à partir du mois d’octobre jusqu’en décembre. Sa taille d’entretien se fera par contre lors des montées de sève au début du printemps (mars – avril) pour une meilleure résistance aux parasites. Pour les fruitiers à pépins, la taille doit se faire avant la montée de la sève et donc dans les mois de novembre à avril. Il faut toutefois noter que cette période varie selon les régions. La taille des fruitiers à noyau, quant à eux, se fera après la récolte. Pour les résineux, généralement plus résistants que les feuillus peuvent être taillés en toute saison sauf lors des montées de sève.

Les impératifs concernant l’élagage

Les arbres font partie des éléments importants dans un jardin. Mais il arrive qu’en grandissant, votre pourrait envahir l’espace de votre voisin en gênant sa terrasse, en grattant sa façade… Vous serez donc tenu de procéder à l’élagage des branches qui dépassent de la délimitation de propriété. Si votre arbre se trouve trop près d’une voie routière ou publique, son élagage sera imposé. Il faut également tenir compte de la hauteur de l’arbre, car il se peut que l’arbre entrave les réseaux électriques ou téléphoniques. Dans ce cas, un étêtage pourra être imposé.

Il y a également certaines réglementations en ce qui concerne l’utilisation des outils à fort bruitage comme les tronçonneuses et autres. En effet, la loi a prévu un horaire pour l’utilisation de ces machines. Dans les jours ouvrables (lundi à vendredi) il est interdit d’utiliser des outils bruyants en dehors de 8h30 à 12h00 et de 14h30 à 19h30. Pendant les weekends l’horaire d’utilisation de ces outils se divisera de 9h00 à 12h00 et de 15h00 à 19h00 le samedi et de 10h00 à 12h00 le dimanche.

La loi exige également le port d’EPI (Équipement de Protection individuelle) pour les élagueurs professionnels en charge des travaux. Ces équipements comprennent, le casque, les combinaisons anti-coupures, la protection pour yeux et pour l’ouïe, le harnais, la nacelle et autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *