code de la route
Comment surmonter la peur de prendre le volant ?

Les raisons de la peur en voiture

Prendre le volant représente un véritable défi pour les personnes souffrant d’amaxophobie. Il s’agit de la peur d’être derrière le volant, qui s’avère être très handicapante pour le conducteur. Plusieurs phénomènes peuvent être à l’origine de cette phobie. Sachez qu’il est possible de vaincre l’amaxophobie grâce aux bons gestes. Découvrez les causes de la peur en voiture, ainsi que les moyens de vous en débarrasser.

Quelles sont les raisons qui engendrent la peur en voiture ?

Rappelons que l’amaxophobie se manifeste par un pic de stress, une crise d’angoisse ou une crise de panique. Le conducteur doit maîtriser le code de la route afin de minimiser les risques d’accident. Plusieurs causes peuvent en être à l’origine, dont :

  • Le manque de connaissances. Il faut maîtriser la conduite pour être serein. Ne pas se souvenir des différentes signalisations ou des règles de conduite peut être une source de peur. Il faut savoir que ces notions sont indispensables sur la route, et qu’elles ne servent pas uniquement à passer l’examen du code. Voir un panneau que vous ne reconnaissez pas ou ne pas savoir comment agir dans une situation spécifique engendre naturellement du stress ;
  • Le traumatisme dû à un accident de voiture vécu ou auquel vous avez assisté. Le souvenir de cet accident vous poursuit alors à chaque fois que vous prenez le volant. Il y a également le stress post-traumatique par transfert, dans le cas où l’accident concerne un proche ;
  • L’agoraphobie, qui se rapporte à la peur des lieux publics, d’être dans la foule. Dans ce cas précis, vous avez peur des lieux où il serait difficile de s’échapper ou d’être secouru ;
  • Le manque de confiance en soi, qui engendre une peur de conduire ou de provoquer un accident ;
  • Les problèmes de communication, où la peur vient de l’incapacité à se faire comprendre par les autres usagers ;
  • Etc.

Qui sont les personnes susceptibles d’avoir peur de conduire ?

Les profils qui risquent de manifester une peur de la conduite sont les personnes :

  • Qui n’ont pas conduit depuis longtemps. Par exemple, la personne a subi une maladie chronique et a perdu l’habitude de conduire avec le temps ;
  • Les personnes âgées qui perdent confiance en elles au volant ;
  • Qui ont appris à conduire dans un environnement stressant, comme avec un moniteur avec qui on n’est pas à l’aise ;
  • Qui viennent d’obtenir le permis et qui ne se sentent pas encore en confiance ;
  • Qui sont de nature très anxieuse ;
  • Qui ont développé un stress post-traumatique ;
  • Etc.

Comment vaincre la peur de conduire ?

Il existe différentes techniques qui peuvent vous aider à surmonter votre peur de prendre le volant :

  • Révisez votre code de la route, même après l’examen, afin de le maîtriser parfaitement. Si vous disposez de toutes les connaissances théoriques indispensables, vous serez plus détendu en conduisant ;
  • Choisissez un véhicule doté d’une boîte automatique. Le temps de vous familiariser avec la conduite, vous pouvez opter pour ce type de voiture plus facile à conduire. Une voiture avec une boîte automatique vous évite de caler ou de passer les vitesses. Les démarrages en côte sont aussi simplifiés, et vous pouvez vous concentrer davantage sur la route ;
  • Ayez recours à l’hypnose. Dans le cas d’une peur de conduire liée à un stress post-traumatique, l’hypnose constitue la solution idéale. Elle est également adéquate face à un manque de confiance en soi ou un trouble de la personnalité.

Il faut savoir que la majorité des traumatismes et des souffrances sont stockés dans le subconscient. Ces expériences négatives dictent votre comportement et engendrent le stress. L’hypnose, qui est un état modifié de conscience, peut vous aider à surmonter vos peurs. Le thérapeute fait des suggestions verbales pour ramener l’objet de votre phobie à la surface. Il suggère ensuite de nouvelles perspectives afin d’éliminer votre peur de conduire. Si l’hypnothérapeute vous suggère de prendre plaisir au volant, vous ne verrez plus la route comme un danger :

  • Privilégiez l’auto-motivation pour surmonter les doutes et les angoisses. Vous pouvez vous répéter mentalement qu’il est possible de surmonter ce stress et que vous êtes le/la meilleur(e). Votre inconscient va assimiler ces informations à force de les répéter. N’oubliez pas que pour oser prendre la route sans crainte, la confiance en soi est primordiale ;
  • Effectuez des techniques de relaxation. Il est crucial que vous vous sentiez parfaitement à l’aise dans la voiture. Pour y arriver, vous pouvez miser sur une astuce simple qui consiste à porter des vêtements et des chaussures confortables.

Par ailleurs, vous pouvez prendre place dans le véhicule avant de conduire, et vous entraîner à vous détendre. Écoutez de la musique relaxante. Une musique qui détend permet en même temps de vaincre la panique et de couvrir le bruit des autres véhicules :

  • Vérifiez l’état de fonctionnement du véhicule avant votre départ. Cela vous permettra de vous sentir en sécurité. À part le contrôle régulier au garage, vous pouvez faire un point à chaque fois que vous allez prendre le volant. Cette démarche nécessite des connaissances en mécanique, ainsi que de divers composants de la voiture. Vérifiez les pneus, l’état du coffre, les disques de frein, le niveau d’huile, la propreté des rétroviseurs, etc. Être rassuré vous aidera à vous détendre.

Désormais, vous connaissez les sources de la peur en voiture et les techniques pour la surmonter. En suivant ces conseils, vous pourrez prendre le volant en étant tout à fait serein.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.