Les risques de la somnolence sur votre santé

Les risques de la somnolence sur votre santé

La somnolence se traduit par un manque de sommeil ou un état de mi-conscience entre cet état et le fait de rester en éveil. Elle peut être due à des effets secondaires d’un médicament, à la consommation de drogue ou d’alcool, d’une suppression de caféine ou encore la prise d’un repas trop lourd. La somnolence peut vous amener à vous endormir en pleine journée et vous conduire dans une lutte permanente contre l’envie de dormir. Découvrez les risques de la somnolence sur votre santé.

Le stress et la mauvaise humeur

En évitant de dormir pendant une longue période, vous risquez souvent de ne pas vous lever en pleine forme. Cela dégrade votre tempérament et tout vous semblera pénible. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de procéder à un achat matelas sommier pour mieux se reposer.

Cet état physique entraîne des difficultés à réfléchir et par conséquent affecte toutes vos actions au cours de la journée. On parle de détérioration des fonctions cognitives. Dès lors, la sécrétion des hormones psychologiques est défaillante et le stress survient.

La somnolence est, par ailleurs, responsable de l’instabilité et de la fragilité émotionnelle. Un sentiment d’inquiétude et d’anxiété vous désoriente et perturbe toutes vos activités. Vous manquez alors de motivation, de concentration et d’attention. Les accidents de travail ou de circulation sont généralement occasionnés par des personnes présentant des symptômes de somnolence, aussi.

 

Les douleurs et la dépression

Votre santé mentale est étroitement liée à votre qualité de sommeil. Si vous n’arrivez pas à dormir, les risques de dépression apparaissent à long terme. De même, cela vous empêchera de porter un intérêt à votre environnement immédiat.

Si la somnolence est sévère, elle vous plonge dans la déprime. Cela vous conduit dans un inconfort physique avec des douleurs. Vous pouvez toutefois faire un achat matelas sommier pour réduire ces dernières. Si vous ressentez des fourmillements partout dans votre corps ainsi que des picotements au niveau des yeux, à la longue, votre vision deviendra floue (baisse de l’acuité

Les malaises cardiaques

Vous avez 48 % de risque de faire un infarctus si vous souffrez de la somnolence. Cette dernière accélère la production des molécules qui augmente les éventualités d’un trouble cardiaque. Le manque de sommeil excessif peut aussi causer l’hypertension artérielle et les pathologies cardiovasculaires qui sont les causes des décès prématurés. Le taux de cholestérol augmente et c’est un facteur qui influence les accidents vasculaires et cérébraux. Vous multipliez la probabilité de faire également un AVC surtout chez Les personnes âgées ou les femmes ménopausées. Il y a également de fortes chances que vous contractiez la coronaropathie (maladie qui attaque le flux sanguin).

Selon des études menées sur des personnes sujettes à la somnolence, il a été révélé que l’insuffisance cardiaque fait partie des risques que vous courez. C’est l’un des cas les plus récurrents qui entraîne l’hospitalisation, voire la mort. En outre, le cœur et les organes vitaux ne sont plus performants. Ils prennent un coup et leurs fonctionnements diminuent d’intensité.

Le diabète et le cancer

En cas de somnolence, les risques de diabète et de cancer sont accrus. En effet, elle affecte la répartition du taux de sucre dans votre corps. Quand celui-ci devient anormal, la glycémie est déséquilibrée et vous commencez par présenter des signes diabétiques. Le risque est encore plus élevé si la maladie est déjà existante dans votre corps, mais à faible niveau.

Les fonctions métaboliques sont affaiblies entraînant une baisse de la production et de l’action de l’insuline. Quant au cancer, il est aggravé par la fatigue due à la somnolence. Aussi, vous aurez du mal à effectuer une activité, qu’elle soit physique ou intellectuelle. Si elle est chronique, la somnolence peut accélérer les symptômes du cancer. Cette dernière impacte négativement le cerveau, ce qui favorise la propagation de la tumeur du poumon jusqu’à ce dernier.

Vous serez affligé constamment tant sur le plan mental que sur le physique. Votre degré de réactivité baisse et vous avez du mal à faire plus d’une chose à la fois. Tout ceci est lié aux effets néfastes de la somnolence sur votre encéphale.

Les risques d’obésité et de surpoids

Il est établi que chez les adultes et les adolescents, la somnolence peut entraîner 30 % de risque d’obésité. Ce pourcentage est amplifié par deux s’il s’agit d’un enfant. En effet, les scientifiques affirment que moins vous dormez, plus votre IMC (Indice de Masse Corporelle) est élevé. Vous ne devez cependant pas faire de la confusion avec le surpoids.

Ce dernier est effectif quand votre IMC est égal ou supérieur à 25 tandis qu’on parle d’obésité quand il est égal ou supérieur à 30. Si vous ne dormez pas, les parties cérébrales qui contrôlent l’appétit accroissent leurs activités. Ce qui se justifie par une sensation de faim à tout moment. Vous consommerez donc plus d’aliments (surtout s’ils sont gras et trop sucrés). Cela entraîne donc l’obésité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.