Changement filtre à particule

Le filtre à particules (fap) est un dispositif exigé par la norme antipollution. Placé sur les voitures diesel, il permet de réduire la pollution des gaz d’échappement. Le filtre à particule perd sa capacité de filtration au fil du temps. Et lorsqu’il n’est plus actif, il faut le remplacer.

Comment fonctionne le filtre à particule ?

Le FAP est un filtre installé sur le pot d’échappement (ligne d’échappement), entre le catalyseur et le pot de détente. Il complète l’action de la vanne EGR et du pot catalytique. Le premier renvoie une partie du gaz d’échappement dans l’admission. Cela permet de réduire l’émission d’oxydes d’azote. Le second transforme les particules plus toxiques des gaz d’échappement en substances moins toxiques (eau, diazote, etc.). Le filtre à particules quant à lui retient les particules de suies qui ont pu s’échapper des autres dispositifs. Il  peut être régénéré automatiquement pour éliminer les suies qui s’accumulent. Lorsque cela n’est plus possible, il faut changer le filtre à particules dès que possible.

Le nettoyage ou régénération du FAP

Un capteur de pression indique au calculateur de gestion moteur le niveau de saturation du filtre à particule. Lorsque ce dernier doit être désencrassé, le moteur enclenche la phase de régénération en augmentant sa température. La chaleur élevée qui va se répandre dans la ligne d’échappement va brûler les dépôts de particules dans le FAP. C’est ce qu’on appelle régénération active ou artificielle.

La régénération passive consiste à provoquer la montée en température du moteur en roulant sur l’autoroute avec un régime élevé. Le nettoyage du FAP est effectué de manière naturelle lorsque la température des gaz d’échappement atteint environ 200 ° C. Si vous avez l’habitude de rouler en ville, conduisez votre voiture sur l’autoroute après 400 km.

La régénération forcée

La régénération forcée est un entretien qui nécessite un outil de diagnostic. Celle-ci est préconisée lorsque la régénération normale ne peut être effectuée. Cela est dû entre autres par un taux d’encrassement élevé (70 %). Lorsque c’est le cas, le TDB peut vous indiquer que le véhicule est dans un mode « performance restreinte ». La régénération forcée est une opération à confier à un garagiste.

Le changement de filtre à particule

Le changement filtre à particule est le recours ultime lorsqu’il ne plus possible de redonner vie à la FAP. À noter que l’objectif est d’arrêter les particules polluantes dans les conditions optimales. Lorsque le FAP les laisse s’échapper, la norme antipollution n’est plus respectée. Le remplacement du FAP doit être effectué lorsque son niveau de saturation dépasse les 85 %. C’est également le cas lorsqu’il a été utilisé pendant 150 000 km maximum.

Nos conseils

  • Roulez sur l’autoroute de temps en temps le weekend si vous avez l’habitude de faires des trajets courts. Un trajet long permet d’atteindre la température de régénération.
  • Utiliser des huiles moteur de bonne qualité. Les huiles à forte teneur en soufre et en cendre usent rapidement les FAP.
  • Vérifier et réparer les problèmes de la vanne EGR dans le circuit d’admission et les autres problèmes au niveau du système d’échappement.
  • Faites vérifier votre filtre à particule par un spécialiste.