immobilier

Pour financer l’achat d’une maison ou d’un appartement, un emprunt immobilier peut vous sauver la mise. Cependant, il faut noter que les organismes de prêt vont évaluer si vous êtes solvable à cette prestation. Cette vérification leur permet de connaître que votre profil ne présente aucun risque, et que votre situation est stable. En bref, il existe certaines conditions à respecter pour que les banques puissent vous accorder un prêt immobilier.

L’intérêt de bien préparer son dossier

La préparation de votre dossier est capitale pour contracter un prêt immobilier. À ce propos, il faut avoir au préalable tous les justificatifs obligatoires : un justificatif d’identité, une copie de votre situation familiale (livret de famille ou de mariage) et un justificatif de domicile datant de moins de trois mois. Viennent s’ajouter à cela vos trois dernières fiches de salaire, vos trois derniers relevés de compte ainsi que vos deux derniers avis d’imposition. Avant de vérifier votre capacité de remboursement, la banque peut aussi vous exiger des documents qui approuvent votre apport personnel.

Pour cela, vous devez avoir au moins sur votre compte 10 % du prix du bien afin de couvrir, entre autres, les frais de notaire lors de l’acte de vente. Toutefois, il est possible que, dans certains cas, la banque puisse octroyer un prêt immobilier sans apport. Pour compléter le dossier, votre organisme prêteur peut aussi vous demander un document réunissant tous vos crédits impayés ou en cours afin de calculer votre taux d’endettement.

L’avantage d’être titulaire d’un contrat CDI

Pour obtenir un crédit immobilier, avoir un contrat CDI permet de consolider vos dossiers. Il faut juste que vous ne soyez plus en période d’essai depuis plus de deux mois. Ainsi, vous n’aurez aucun souci à solliciter un prêt immobilier si vous avez bien respecté les critères d’octroi cités au préalable. À titre d’information, la mensualité de crédit ne doit pas dépasser le tiers de vos revenus. Aussi, il est impératif d’avoir suffisamment un reste à vivre pour assurer le bon fonctionnement de votre ménage.
Pour le cas des locataires, il faut que la différence entre leur loyer ainsi que leur mensualité future doive être raisonnable. En d’autres termes, les employés travaillant dans une entreprise en plein essor ont plus d’opportunité pour obtenir un crédit immobilier. Malgré cela, certains organismes de crédit proposent des alternatives pour ceux qui ont moins de chance pour bénéficier d’un prêt immobilier.

Les démarches à respecter quand on est en CDD

Les taux de crédit immobilier sont de plus en plus attractifs. Pourtant, l’accès à cette prestation présente un peu de difficulté lorsqu’on est en CDD. Si vous êtes titulaires de ce contrat et que vous souhaitez contracter un prêt immobilier, vous devez absolument prouver votre solidité financière sur le long terme. De ce fait, votre établissement financier pourrait quand même réagir par rapport à votre situation, personnellement et professionnellement.
Les CDD dans le secteur privé peuvent ainsi profiter d’une offre d’exception à condition que leur profil d’emprunteurs soit accepté par les membres exécutifs de l’organisme de prêt. Par exemple, plus vous disposez d’un contrat CDD sur le long terme, plus vous aurez toute la chance de vous intégrer en CDI, ce qui facilite votre demande de prêt immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *